facebook

Facebook

 

 

 

twitter

Twitter

Des informations sur la domotique et sur l'électricité se trouvent sur facebook et twitter.

Donnez votre avis.

 

showroom ouvert sur rdv

(c'est gratuit !)

partenaire hager

 Expert Domotic : la maison intelligente

 

Historique

 

Les premiers développements de la domotique sont apparus au milieu des années 1980

. Ils sont la conséquence de la miniaturisation des systèmes électroniques et informatiques. Le développement des composants électroniques dans les produits domestiques a amélioré les performances, rationalisé et réduit les coûts de consommation en énergie des équipements. La combinaison de ce processus avec l’apparition sur le marché de services de communication performants (RNIS, numérisation des réseaux, Minitel…) n’est pas étrangère à l’émergence de systèmes innovants orientés vers la communication et les échanges dans le logement et vers l’extérieur de celui-ci. Une démarche visant à apporter plus de confort, de sécurité et de convivialité dans la gestion des logements a ainsi guidé les débuts de la domotique.

 

Elle a privilégié deux aspects :

- l’intégration, en permettant aux produits d’agir de manière autonome tout en communiquant et en interagissant avec les autres équipements de la maison.

- La multifonctionnalité, en offrant des fonctions relevant de domaines et de métiers aussi différents que la maîtrise de l’énergie, la sécurité des biens et des personnes, la communication.

 

Lors des premiers pas de la domotique, l’offre industrielle s’est structurée autour de deux grands axes :

- les produits pour l’habitat collectif qui combinent les fonctions de gestion des consommations d’énergie et de sécurité avec celles de communication (assez proche de l’immotique),

- les produits pour l’habitat individuel, où la gestion de l’énergie n’est pas obligatoirement la fonction la plus porteuse pour le marché, comparée à la sécurité des biens et des personnes (service de santé notamment), à la gestion des automatismes et à la communication.

 

L’observation des expérimentations menées depuis 1985 montre un développement de la domotique suivant trois axes majeurs :

- les automates dont la sophistication ne cesse de progresser apportent des commodités de confort et de sécurité. Leur coût ne les rend accessibles pour l’instant qu’à la partie aisée de la population. Ils peuvent aussi apporter une sécurité auprès des personnes à mobilité réduite, handicapées physiques ou âgées.

- Les interfaces d’assistance à la gestion d’énergie qui offrent des possibilités importantes de gestion directe des consommations, des charges, de surveillance des réseaux. Elles sont surtout utilisées par les gestionnaires de l’habitat et par les prestataires de services techniques (eau, gaz, électricité…).

- Les outils de communications qui sont amenés directement dans l’habitat et qui y apportent des téléservices (assistance, soins, formations…). Ils sont organisés autour du câble, du téléphone et de ses extensions.